Comtosea

Agence de communication et
de production éditoriale maritime

LIRE LA SUITE

Le député Arnaud Leroy plébiscite les Pôles Mer

Le député Arnaud Leroy plébiscite les Pôles Mer - Comtosea
vague Eyedea - copie

«  Le maritime est un vrai sujet d’avenir et ne doit pas être seulement un sujet de déclaration ! «  Invité à la célébration des 10 ans du « Pôle Mer Méditerranée » organisée le 15 octobre à Toulon, Arnaud Leroy, député PS de la 5eme circonscription des Français à l’étranger et auteur d’une proposition de loi sur la Croissance bleue, a profité de l’occasion pour rappeler la nécessité pour la France d’une meilleure prise en compte de son économie bleue.

 » Que faisons-nous de notre puissance maritime ? « 

«  On ne peut pas entendre parler de la France sans entendre dire qu’elle est la 2ème puissance maritime mondiale  », a notamment rappelé Arnaud Leroy. «  Mais je pose la question : qu’est ce qu’on en fait ? «  (…). «  Alors qu’il y a beaucoup de déclarations mais peu d’effets, j’essaie de mettre de la chair autour des déclarations d’intention dans un texte qui a pour ambition d’être simple à appliquer  », a ajouté le député.

 » Soutenir les pôles mer par tous les moyens « 

S’exprimant par ailleurs sur les pôles de compétitivité tel que le Pôle Mer Méditerranée, qui représente le pivot des investissements dans la recherche et le développement des technologies appliquées au monde de demain, Arnaud Leroy a souligné son fort « attachement aux Pôles Mer » considérant qu’ils devaient bénéficier « de plus de moyens pour l’avenir, mais pas seulement en termes financiers« .

L’économie bleue à l’Assemblée Nationale

Couvrant l’ensemble des champs de l’économie maritime, la proposition de loi du député Arnaud Leroy, née au cours du mandant de Jean-Marc Heyraud, sera examinée à l’Assemblée Nationale le 25 octobre prochain.

Françoise LATOUR – COMTOSEA

__________________________________________________________________________________________________________

Pôle Mer Méditerranée, un pôle de compétitivité très performant.

Labellisé en juillet 2005, Pôle de compétitivité à vocation mondiale avec son jumeau le Pôle Mer Bretagne et Pôle Régional d’Innovation et de Développement Economique Solidaire (PRIDES) en 2007, le Pôle PRIDES Mer Méditerranée*, a pour ambition de développer durablement l’économie maritime et littorale sur le bassin méditerranéen, en Europe et dans le reste du monde. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc Roussillon et Corse, le Pôle fédère autour de thématiques maritimes et littorales à forts enjeux sécuritaires et durables les acteurs scientifiques et économiques. Fort d’une partenariat avec son « jumeau » le Pôle Mer Bretagne et d’une gouvernance efficiente tant au plan stratégique qu’opérationnel, sur la période le Pôle a notamment conforté son positionnement mondial par son rayonnement sur le Bassin Méditerranéen et son action à l’international, structuré son action sur les programmes fédérateurs (couple marchés technologies) et les projets innovants qui leurs sont liés, développé des services de soutien à ses membres, notamment aux TPE/PME, engagé des projets structurants dans le cadre du Programme des Investissements d’avenir.

Lors de l’évaluation nationale des Pôles de compétitivité conduite en 2012, le Pôle Mer Méditerranée a été classé dans la catégorie 1 des pôles très performants.

Pour en savoir plus sur le Pôle Mer Méditerranée. 

___________________________________________________________________________________________________________

Loi sur l’économie bleue : plus de simplicité pour une meilleure compétitivité.

Le 9 juillet dernier, le député PS Arnaud Leroy a déposé à l’Assemblée nationale une proposition de loi sur l’économie bleue cosignée par les députés PS membres de la commission du développement durable dont le président du groupe socialiste Bruno Le Roux. Ce texte comporte des mesures destinées à simplifier, faciliter et/ou relancer le développement de la pêche, des énergies marines renouvelables, du transport maritime, des activités portuaires, de l’aquaculture et de la conchyliculture. Une revue des textes législatifs de dix codes différents, a permis de repérer de nombreux points de blocage méritant simplification et permettant des améliorations capables de favoriser  » La compétitivité des entreprises maritimes françaises et l’employabilité des gens de mer tous secteurs confondus. »

Pour en savoir plus sur le texte de loi d’Arnaud Leroy

 

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS >